Coopération – aide – entraide – tutorat – travail de groupe

Voir tutorat

En Vrac :

 

La collaboration

Lien du CNDP : ICI

les activités collaboratives :

  • développent l'esprit d'analyse et la rédaction
  • développent des compétences transversales
  • développent l'autonomie
  • valorisent le travail personnel
  • s'adaptent à des rythmes d'apprentissage différents
  • favorisent la continuité dans l'apprentissage
  • favorisent l'engagement au groupe, la motivation
  • renforcent l'assimilation des connaissances en les liant à des expériences concrètes
  • maintiennent la communication entre enseignant et élèves

 

Quels types de séances ? : démarche de projet ou

La création des groupes :  constituer des groupes dans le but qu’ils soient hétérogènes  ou bien le choix du hasard   ( pour cette dernière ce n'est pas la faute du prof mais du destin ),peut-être : ne pas forcer un élève à intégrer un groupe  .

Gestion des groupes : donner des rôles aux élèves ( gestionnaire du bruit , du temps , le rédacteur , responsable du matériel ... )

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Doc. S. Connac
 
Cinq critères pour un fonctionnement pédagogique du travail degroupe  
 
Le  travail  de  groupe  est  ici  présenté  dans  un  contexte  précis,  notamment  pour  éviter  la  dérive
chronophage :
-  Pour les compétences du socle en priorité (les autres compétences des programmes peuvent être
travaillées de manière plus rapide)
-  Dans le cadre des situations-problèmes, la phase didactique de confrontation des représentations
initiales des élèves (conflit sociocognitif), avant l’étape d’institutionnalisation et de trace écrite.  
Nous présentons six conditions pour éviter ces écueils :  
 
 La présentation de la consigne de travail
-  L’énoncer et la justifier (expliciter les apprentissages en jeu ainsi que les objectifs du travail en groupe)
-  Préciser les durées de travail
-  La présenter oralement et de manière écrite (au tableau, sur le support de travail, …)
-  Répondre aux questions, expliquer
-  La faire reformuler par un élève
-  La compléter si besoin
 
 La constitution des groupes

-  Si l’objectif est de constituer des groupes de besoin, ils tendront vers de l’homogénéité. La
constitution se fait à partir des évaluations formatives.
-  Si l’objectif est d’organiser des échanges, de susciter de la confrontation, ils tendront vers de
l’hétérogénéité. La constitution peut se faire sur la base du hasard (ordre alphabétique, place dans la
classe, tirage au sort), sur la base des évaluations diagnostiques (pour brasser les compétences), sur la
base des schémas relationnels dans la classe, …
-  Il est possible de laisser le libre choix aux élèves, avec la précaution de les avoir sensibilisés à la
différence entre travail et jeu.
-  Sinon, le choix peut se faire sur la base du hasard, à partir d’un tirage au sort.
 
 Les étapes du travail de groupe
-  Un temps court de réflexion individuelle (en silence), pour que chacun essaie de réaliser la consigne
par ses propres moyens, que des stratégies et des questions émergent
-  Un temps de travail en groupe (après répartition des fonctions)
-  Un temps court de synthèse, à partir de la remontée des secrétaires (pas forcément tous) et de l’avis
de l’enseignant
-  Une trace écrite ou une conclusion formelle (à partir du travail des élèves)
-  Une évaluation interne du fonctionnement de chaque groupe (respect de la consigne, engagement
dans les fonctions, utilité pour les apprentissages individuels, …) en vue d’optimiser les situations de
groupe futures.
 
 La gestion du bruit
-  Permettre les échanges uniquement par du chuchotement  
-  En cas de hausse du volume sonore, rappeler l’exigence de calme de manière douce, par exemple via
un instrument de musique
-  En cas de non-respect, intervenir sous forme d’avertissements individuels (1 fois, 2  fois)
-  Au bout de 3 avertissements, l’élève perd le droit de s’exprimer oralement (il peut communiquer par
écrit)
Autre piste :
-  Chaque équipe reçoit un carton vert, ce qui permet aux élèves d’échanger en chuchotant.  
-  En cas de débordement, elle reçoit un carton rouge (de la part de l’enseignant(e)). Les élèves ne
peuvent plus parler pour échanger, ils ne peuvent que communiquer par écrit.
-  Le carton vert peut être récupéré au bout de quelques temps.
 
La répartition de cinq fonctions :
-  Référent du temps (rappeler le temps qu’il reste pour exécuter la consigne) -  Distributeur de parole (donner la parole à chacun, pour que ce ne soit pas les mêmes qui participent)
-  Secrétaire (prendre les notes pour le compte-rendu du travail de groupe)
-  Référent du calme (rappeler la nécessité de calme, le besoin de s’exprimer en chuchotant)
-  Référent de la consigne (rappeler et expliquer la consigne de travail énoncée par l’enseignant(e))
 

Sylvain  Connac

Le tutorat : proposer à des élèves volontaires d'aider les autres quand ils ont fini leur travail

 

Mettre en place le tutorat dans ma classe

(Michel Ramos – IUFM Montpellier – décembre 2008)

D’après, entre autres :

-          Modes d’intervention à privilégier dans les classes multiprogrammes (doc québécois)

-          Mémoire de PE2 de Stéphanie Ferrer (IUFM Montpellier – juin 2002)

  1. Valoriser le tutorat, en expliquer les intérêts :

diversifier les modes de travail, multiplier les référents développer l’entraide dans la classe (valeur) multiplier le potentiel de prise en compte des difficultés dans la classe pour le tuteur : valorisation, relationnel et apprentissage par méta.

pour le tutoré : apprentissages, motivation

  1. L’organiser avec les élèves ou leur en expliquer clairement le fonctionnement réfléchir les appariements, éventuellement avec un sociogramme

penser sa mise en place dans le temps (certains moments repérés, tout le temps ?) et dans l’espace

(tuteurs à côté ou pas, etc.) penser les modalités de demandes d’aides : écrire son nom au tableau, utiliser un passeport, technique des deux boites à fiches, … réguler sa mise en place (conseil de coopération) pour l’améliorer

  1. Important ! Former les élèves :

définir avec eux les rôles tuteur-tutoré réfléchir aux modalités d’entraide (cf. plus bas) bâtir un guide

avoir des moments méta de retour sur

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voir les fichiers joints

Modifier le commentaire 

par admin pasteur le 24 févr. 2017 à 18:15

haut de page